Créations, Texte court

Ivresse d’un soir

Le vin l’enivre, elle susurre qu’elle aimerait bien un autre verre, il se laisse faire avec délice, il pense qu’il a le contrôle mais elle tire toutes les ficelles, elle le laisse prendre les décisions, l’hameçon se tend, invisible, irréversible, la toile est tissée, prête à se refermer sur lui qui ne sait rien du malheur qui va s’abattre pour quelques heures avec elle. Elle sait à quel moment frapper, elle sent le moment qui approche, elle a l’habitude, mais lui ne sait rien, il sourit d’un bonheur auquel il peine à croire, la promesse d’une solitude qui s’effriterait dans ses bras, qui ne serait plus la seule compagne de ses nuits vides.

Une main qui frôle son bras, par inadvertance pense-t-il, il ne sait pas que tout est calculé, depuis le soir où elle a jeté son dévolu sur lui sur le site de rencontre.

Elle rit à ses blagues, passe une main séductrice dans ses cheveux, un doigt à ses lèvres rouge vif.

Le piège se referme, il lui donnerait son âme, elle lui donnera son corps.

Il tentera de l’oublier dans les bras d’une autre, dans quelques nuits, il rallumera son ordinateur, les yeux scannant les profils de ces femmes dont il cherchera dans chaque sourire, chaque regard, chaque ride, une ombre d’elle, un souvenir à embrasser.

Mais pour l’heure, il frisonne d’un bonheur nouveau et empoisonné.

Leave a Reply

Your email address will not be published.