Créations, Texte court

Ambiance à emporter

Ils ne me voient pas, ils ne voient personne, dans ce petit cocon qu’ils ont créé, ils se retrouvent une fois le dernier client parti, la pancarte qu’on pivote d’une main rapide “it’s closed”. Ils s’attablent, la journée est finie, mais pour eux, ainsi vue de l’intérieur, la pancarte dit encore “it’s open”. Le tableau me réchauffe le cœur, par cette froide soirée d’automne, à peine m’autorise-je à leur voler ce cliché, du dehors, la couleur brique, les lumières tamisées, le café que je sens d’ici, la pluie qui bat le bitume mais qui est couverte par leurs rires, par cette poignée d’amis qui défie l’automne, par cette scène de vie si banale, ce bonheur furtif, duquel restera le souvenir des éclats de voix dans leur mémoire, et ces modestes lignes sur le papier.

Leave a Reply

Your email address will not be published.